Ecouté, vu, respecté (HSR)

Pratiquer une écoute plus approfondie et l'empathie envers ses collègues

Panorama

Cette activité stimule la capacité des participants à ressentir de l’empathie, à travers des étapes simples: écouter, acquiescer et répondre, avec une compassion bénéfique à l’ensemble du groupe. La propension à l’écoute permet d’améliorer le niveau de confiance mutuelle entre les membres d’un même groupe. L’expérience de l’“entendu, vu, respecté” permet de renforcer les échanges entre les participants et de solliciter une écoute plus attentive et réfléchie.

Quand l'utiliser

  • Révéler la fréquence des situations où les personnes ne sont pas entendues, vues ou respectées, et où les personnes adoptent une attitude telle que les autres ne se sentent pas entendus, vus, ou respectés.
  • Améliorer l’écoute, l’entente et l’empathie entre les membres du groupe.
  • Attirer l’attention sur le fait que l’écoute peut permettre de réaliser de nombreuses choses.
  • S’entraider lorsque les situations sont déroutantes ou nouvelles.
  • Permettre la catharsis afin d’apaiser des relations tendues.
  • Aider les dirigeants à comprendre lorsque l’écoute est plus efficace que la recherche de la résolution d’un problème.
  • Pendant des réunions de routine, afin d’améliorer la qualité de l’écoute et de mutuellement faire preuve d’empathie.
  • Pour les périodes de transition lorsqu’il est impossible de répondre à des questions relatives au futur (par exemple, l’intégration consécutive à une fusion, les perturbations du marché, les bouleversements sociaux) et lorsqu’une écoute empathique est nécessaire.
  • Lorsqu’une personne ou un groupe a été confronté à un décès et qu’il est nécessaire de partager une douleur ou une peine.
  • Pour améliorer les relations bilatérales, au sein de l’organisation.

Comment l'appliquer

Commencement:

Inviter les participants à partager des anecdotes relatives à une situation où ils n’étaient pas entendus, vus, ou respectés.

Disposition:

Disposer des chaises en face-à-face, avec quelques centimètres de distance entre les genoux des participants. Chacun joue le rôle du narrateur et de l’auditeur, en prenant la parole à tour de rôle. Les participants réalisent l’entretien en binômes, puis ils se réunissent en groupe de quatre personnes afin de réfléchir à ce qu’il vient de se passer.

Temps/mesures
  • 3 minutes: Présenter l’objectif de la méthode “Entendu, vu, respecté”, afin de solliciter l’écoute des participants, en restant neutre et sans formuler de jugement.
  • 15 minutes: À tour de rôle, chaque participant a 7 minutes pour raconter une anecdote relative au fait de ne pas être entendu, vu ou respecté. Conseiller à l’auditeur d’éviter d’interrompre le narrateur, sauf pour poser des questions comme: “Quoi d’autre?” ou bien “Que s’est-il passé ensuite?”
  • 5 minutes: Chaque participant échange avec son/sa partenaire au sujet de l’expérience d’écoute et de narration.
  • 5 minutes: En groupe de quatre personnes, les participants réfléchissent ensemble, avec la méthode du 1-2-4-Tous, en se demandant: “Quelles sont les tendances révélées par ces anecdotes? Quelle est l’importance de ces tendances?”
  • 5 minutes: Demander à l’ensemble du groupe: “Comment l’approche de l’“entendu, vu, respecté” peut-elle être utilisée pour faire face aux défis révélés par ces tendances? Quelles sont les autres méthodologies d’apprentissage qui pourraient être utilisées?”

Comment l'adapter

Trucs et astuces

  • Ces conseils peuvent être partagés avec les participants.
  • “Votre partenaire pourrait être prêt avant vous. La première anecdote qui vous vient à l’esprit est souvent la meilleure.”
  • Rassurer les participants en soulignant “qu’il n’est peut-être pas nécessaire de choisir l’histoire la plus douloureuse qui vous vient à l’esprit.”
  • Rassurer les participants en soulignant “qu’il est nécessaire d’être attentif au respect de la vie privée du narrateur. Il est souhaitable de demander quelles sont les parties de l’anecdote qui peuvent être présentées au groupe.”
  • Formuler des suggestions comme: “Essayez de remarquer lorsque vous émettez un jugement (sur ce qui est bien ou mal) ou une idée relative à vos possibilités d’apporter de l’aide, et essayez de vous en affranchir.”

Leave a Reply

avatar
Photo and Image Files
 
 
 
Audio and Video Files
 
 
 
Other File Types
 
 
 
  S’abonner  
Me notifier des