TRIZ

Mettre un terme aux activités et aux comportements contreproductifs afin de faire place à l’innovation

Panorama

TRIZ est un acronyme russe qui fait référence à la Théorie de résolution des problèmes inventifs (Teorija Reshenija Izobretatiliskih Zadatch). Cette méthode pose la question provocatrice des actions qui peuvent conduire aux pires résultats imaginables. Dans une atmosphère détendue et ludique, les participants reconnaissent des activités et des habitudes qui sont inefficaces, afin de laisser émerger des idées relatives aux meilleures pratiques.

Quand l'utiliser

  • Nommer de ce qui est innommable et admettre les méthodes et les comportements contreproductifs.
  • Faire place à l’innovation.
  • Préparer le terrain de la destruction créatrice, en réalisant un travail difficile de manière ludique.
  • Avant ou à la place des sessions de visualisation.
  • Pour les groupes de responsables, en leur demandant: “Comment est-il possible de continuer à faire les mêmes choses avec les mêmes personnes et d’envisager des résultats différents?”

Comment l'appliquer

Commencement:

De petits groupes, au sein desquels chaque personne peut participer au même titre que les autres. Les participants travaillent d’abord individuellement, puis tous ensemble.

Matériels:

Un tableau ou un bloc-notes pour rédiger des listes.

Temps/mesures
  • 3 sessions, d’environ 10 minutes chacune. Utiliser la méthode du 1-2-4-Tous afin de structurer la démarche du groupe de travail pendant chaque session.
  • La question posée aux participants avec un sourire sournois est la suivante: “Qu’est-il possible de faire pour être certain d’arriver au pire résultat imaginable?” Poursuivre en dressant une liste des meilleures stratégies et attitudes à adopter.
  • Demander aux participants: “Quels sont les points communs entre cette liste et ce que nous faisons en ce moment?”
  • Pendant la dernière session, demander: “Quelles sont les premières actions à mettre en place afin d’arrêter ce qui pourrait nous conduire à de terribles résultats?” Discuter de ces stratégies en petits groupes, puis tous ensemble.

Comment l'adapter

  • Approfondir en reproduisant le cycle des sessions une deuxième et une troisième fois.
  • Associer ces résultats (destruction créatrice) à un examen plus approfondi des activités, en utilisant la méthode de la planification d’un éco-cycle.
  • Mettre en commun les différentes étapes de l’action, afin d’approfondir la réflexion et de l’associer aux résultats avec la consultation de la Troïka ou l’open space.

Étude de cas

Titre:

Examen par les pairs des projets présentés

Activité:

Atelier de gestion du cycle de projet

Coordonnées:

G.Mercier@itcilo.org (SDG)

Description:

L’atelier de gestion du cycle de projet est organisé deux fois par an. Le dernier jour de l’atelier, les participants ont habituellement l’occasion de présenter le projet qu’ils ont créé pendant les jours précédents. Par le passé, le modérateur de l’atelier avait l’habitude d’indiquer aux participants les facteurs de réussite et d’échec de leurs présentations: “Une présentation n’est pas intéressante lorsque vous n’établissez pas de contact visuel avec votre public”. “Ce n’est pas une bonne idée de mettre trop de texte sur les diapositives d’une présentation”. “Utiliser des graphiques et des phrases courtes”. “Interagissez…” Cependant il a remarqué que ses conseils n’étaient pas écoutés et que la plupart des présentations étaient plutôt ennuyeuses. Cette année, le modérateur a décidé d’appliquer la méthode TRIZ. Le jour qui précédait la présentation, il a demandé aux participants ce qu’il serait possible de faire pour que leurs présentations soient les pires présentations imaginables. Les participants ont préparé la liste des différentes raisons qui conduisent à une mauvaise présentation, comme “le fait de ne pas regarder le public”, “le fait de parler très vite…” Les présentations de cette année se sont avérées être très intéressantes et amusantes. Les participants ont évité de faire tout ce qu’ils avaient eux-mêmes identifié sur leur liste.

Trucs et astuces

  • Présenter la méthode TRIZ avec un état d’esprit très ludique.
  • Refuser les idées novatrices: S’assurer que les suggestions visent à mettre un terme à certaines activités ou attitudes, sans pour autant s’orienter vers de nouvelles activités. L’attente en vaut la peine.
  • Démarrer avec un résultat FORTEMENT non désiré, et confirmer rapidement cette suggestion au groupe.
  • Rester à proximité des groupes qui se manifestent en riant ou semblent confus.
  • Prendre le temps d’aborder les ressemblances entre ce que vous faites et la manière dont cela peut être gênant.
  • Inclure les personnes qui seront impliquées en interrompant les activités émergentes.
  • Prendre de véritables décisions au sujet de ce qui doit être interrompu (lister les décisions par ordre de priorité, 1, 2, 3…)

Leave a Reply

avatar
Photo and Image Files
 
 
 
Audio and Video Files
 
 
 
Other File Types
 
 
 
  S’abonner  
Me notifier des