Réseautage impromptu

Partager rapidement des défis et des attentes tout en construisant de nouveaux liens

Panorama

Une manière rapide de trouver des solutions à l’échelle du groupe, en concentrant l’attention sur les problèmes que les personnes souhaitent résoudre, les résultats attendus ou les questions persistantes. À tour de rôle, l’équipe formule des points de vue différents, en essayant d’apporter des solutions et de créer des relations solides. Tout le monde participe à l’élaboration du travail, en remarquant les tendances émergentes et en cherchant des solutions à l’échelle du groupe.

Quand l'utiliser

  • Permettre instantanément de solliciter la participation de chaque personne, lorsque l’activité est basée sur des questions stimulantes.
  • Solliciter une plus grande implication au sujet des défis à relever.
  • Aider les participants les plus timides à participer aux échanges.
  • Permettre à chaque personne de contribuer à la recherche de solutions.
  • Mettre en évidence l’importance des relations lointaines et nouvelles.
  • Suggérer de petites choses qui peuvent faire une grande différence.
  • Mettre le groupe en relation avec les innovateurs les plus éloignés afin qu’ils rejoignent les membres d’un réseau d’apprentissage.

Comment l'appliquer

Commencement:

Les participants doivent répondre à la question suivante: “Quel est le défi le plus important que vous souhaitez partager avec le groupe? Qu’espérez-vous apporter ou obtenir de ce groupe ou de cette communauté?”

Disposition:

Un espace ouvert et dégagé. Chaque participant reste debout et interagit avec les autres afin de trouver un partenaire. Chacun à la possibilité de participer au même titre que les autres membres du groupe. Dans un premier temps, les participants travailleront en binômes. Les participants sont invités à rechercher un partenaire qu’ils ne connaissent pas ou bien un collègue faisant partie d’un autre groupe de travail ou exerçant une fonction différente.

Temps/mesures
  • 2 minutes par personne (4 à 5 minutes par session): Échanger au sujet de la réponse à la question, par groupe de deux.
  • Répéter le procédé à trois reprises.
  • À titre optionnel, il est possible de procéder à un petit compte-rendu avec de petits groupes ou avec l’ensemble des participants, afin d’échanger au sujet des réponses, des relations et des idées les plus intéressantes. S’assurer que cette phase soit réalisée avec prudence, et préserver la confidentialité des sujets traités.

Comment l'adapter

  • Jouer avec des questions: Quel problème essayez-vous de résoudre? Quel est le défi qui persiste depuis notre dernière rencontre? Quelles sont les attentes que vous essayez de confirmer?
  • Associer l’activité avec la méthode sociométrique.
  • Il peut s’avérer plus amusant pour le groupe de sortir de la salle de réunion.
  • Inviter les participants à préparer un plan très simple, afin de réaliser un suivi avec les solutions aux 15%.
  • L’activité peut être plus ou moins lente en fonction du temps à disposition.

Étude de cas

Titre:

Rencontre avec les pairs

Activité:

Réunions entre plusieurs organisations des Nations unies.

Coordonnées:

Minori Hara, M.Hara@itcilo.org

Description:

Après avoir participé à l’atelier “Liberating Structures”, j’ai réalisé qu’il peut être très important de connaître la personnalité des participants à une réunion. J’ai ainsi commencé à utiliser la méthode du réseautage impromptu à l’occasion de conférences internationales. Il s’est avéré que la plupart des personnes rencontrées sont souvent disposées à échanger au sujet de leurs vécus et de leurs connaissances. L’approche consiste à ne pas parler des sujets relatifs à la conférence. Ce qui leur permet de faire preuve d’un plus grand esprit d’ouverture.

Trucs et astuces

  • Utiliser une question relative à un défi et une question toute faite.
  • Poser des questions pour inviter les participants à élaborer l’orientation de leur travail commun.
  • Utiliser le réseautage impromptu avant le début d’une réunion ou d’une conférence.
  • Une cloche ou un autre signal sonore peut aider afin de signaler la fin de chacune des 3 sessions.
  • Les questions doivent être ouvertes, mais pas trop non plus, afin de suggérer qu’il s’agit d’un jeu sérieux.
  • Les sessions doivent être au nombre de trois.

Ressources

Afin de démarrer une session de formation transversale et interdisciplinaire relative aux lois et aux services de la protection de l’enfance, Tim Jassko-Fisher a utilisé la méthode du réseautage impromptu avec des juges, des avocats, des notaires et des travailleurs sociaux. Pour de plus amples informations, consultez la page http://www.liberatingstructures.com/fs5/

Leave a Reply

avatar
Photo and Image Files
 
 
 
Audio and Video Files
 
 
 
Other File Types
 
 
 
  S’abonner  
Me notifier des