Étude de cas

L’apprentissage en contexte

Panorama

  • Génère hypothèses
  • Examine les systèmes dans leur ensemble
  • Explore solutions
  • Démontre principes théoriques
  • Planifie les actions
  • Analyse des scénarios
  • Atteint des buts communs
  • Compare des enjeux
  • Respecte différents acteurs
  • Comprend contextes réels

Quand l'utiliser

Les études de cas examinent des sujets spécifiques en analysant un scénario contextuel. Elle peuvent être utilisées pour introduire de façon holistique des concepts clés ou bien des sujets d’apprentissage, d’analyser les circonstances, de diagnostiquer les problèmes et de suggérer les solutions.Elles présentent concrètement la théorie qui pourrait autrement rester abstraite. Les études de cas encouragent le développement des idées individuelles et la compréhension de divers points de vue à travers la discussion participative et l’analyse collaborative. Cette méthode est liée à la narration, mais permet plus de contrôle sur le contenu.

Comment l'appliquer

Temps/mesures
  • Concevoir une étude de cas qui sera intéressante pour le public, et pertinente par rapport aux objectifs.
    • Les objectifs peuvent cibler l’identification des différences, causes ou symptômes liés à un ou plusieurs cas, par exemple.
    • Inclure un paragraphe introductifdes informations de fond, une vue d’ensemble de la situation et tout détail supplémentaire (des données par ex.).
    • Faire preuve de délicatesse en cas de référence à des contextes nationaux particuliers.
    • Incorporer des éléments pédagogiques, tels que facteurs de risque ou détails subtiles, pour plus d’authenticité.
    • Créer un récit prenant en intégrant humourdialogue descriptif, et des personnages auxquels les individus peuvent s’identifier.
    • Utiliser un langage clair et simple.

Comment l'adapter

  • Le cas peut être exposé à l’ensemble du groupe au travers d’une présentation captivante, en cas de problèmes d’alphabétisation par exemple.
    • Les médias peuvent diversifier le mode de communication de l’information. Des clips vidéos ou un dialogue d’experts enregistré permettront d’atteindre les différents types d’apprenants.
  • La présentation de cas multiples ciblant un problème central permet aux participants de relever les principes de base et les facteurs communs aux différents cas.
  • La technique Action Maze demande aux participants de sélectionner les prochaines étapes de la résolution de problème, sur la base des conclusions attendues pour chaque décision. Il convient d’établir à l’avance une série de dilemmes avec les réponses qui s’y rapportent, où chaque décision répond à la conséquence de la décision précédente jusqu’à parvenir à une conclusion souhaitable. Diverses applications logicielles permettent de créer des Action Mazes en ligne.
  • Le Processus d’incident représente une étude de cas qui s’ouvre simplement sur une brève explication d’une situation. Les participants apprennent à rassembler des faitsauprès d’autres personnes – ils doivent poser les bonnes questions soumises par le formateur (ou l’expert) afin de réunir suffisamment d’informations pour formuler une solution. Ce travail est complexe en présence de groupes importants, à moins que les études de cas ne portent sur des situations réelles rencontrées par des participants et que ces participants ne soient présents en petits groupes pour répondre aux questions.
  • La version Wrong Way, Right Way (mauvaise manière de procéder, bonne manière de procéder) de l’étude de cas aide les participants à identifier les erreurs et comprendre les meilleures pratiques. On discute d’une étude de cas qui révèle des décisions incorrectes, ou loin d’être idéales, puis on procède à un examen de la même situation mais où les diverses actions et décisions ont modifié les conclusions.

Étude de cas

Titre:

ÉTUDES DE CAS DESTINEES A UN PUBLIC DE SPECIALISTES

Activité:

Les services en détails

Coordonnées:

P.Salvai@itcilo.org (Activités pour les employeurs), M.Lisa@itcilo.org (DELTA)

Description:

Des études de cas réelles ont été sélectionnées en amont de l’activité afin de comparer les meilleures pratiques et formuler des approches pratiques visant à développer le portefeuille de services des organisations d’employeurs. Il était demandé aux participants de préparer à l’avance une présentation de quatre diapositives et des éléments clés concernant :

1) un service fructueux proposé aux membres ;

2) un service infructueux proposé aux membres.  Quatre ou cinq cas ont été retenus sur la base de leur intérêt, leur pertinence et leur reproductibilité. Un cas était présenté chaque jour par les participants eux-mêmes pendant 15 minutes au plus. Au terme d’une brève session de questions/réponses, une discussion menée avec l’ensemble du groupe a permis d’explorer les détails et les suggestions proposées. Cette méthode a été bien accueillie par les participants et elle est appliquée dans bon nombre de cours en raison de son contenu à la fois concret et spécifique. Les présentations qui n’ont pas été analysées durant le cours ont été intégrées au matériel pédagogique remis aux participants.

Trucs et astuces

  • Éviter les études de cas portant sur des problèmes complexes pour lesquels aucune solution ne peut être envisagée, afin de ne pas entraîner de frustration.
  • Exclure les détails inutiles ; privilégier des cas brefs et succincts.
  • Si vous souhaitez utiliser des études de cas longues et complexes, distribuez-les à l’avance, par ex. durant la Phase 1 de l’Approche d’apprentissage mixte, en donnant des instructions claires quant à la préparation de l’exercice qui sera mené en classe.
  • Inviter les participants à se concentrer sur l’identification du problème avant de rechercher des solutions.
  • Lorsque de petits groupes sont formés, les participants timides peuvent commencer à noter leurs réponses individuelles et les partager dans le cadre d’une discussion.
  • Examiner les cas concrets proposés par les participants,afin d’accroître le niveau de participation et apporter des solutions pratiques aux défis posés. Veiller à recueillir des détails appropriés et s’assurer de la pertinence du problème posé pour l’ensemble des participants.
  • Des méthodes telles que le jeu de rôles et la discussion en cercles peuvent être adaptées pour compléter l’étude de caset renforcer la participation.
  • Demander aux participants de classer par niveau de qualité les solutions possibles en petits groupes, dans le but de faciliter le consensus.
  • Prendre note des participants qui témoignent une certaine frustration par rapport au manque de solutions conventionnelles. Expliquer le but participatif des études de cas qui, de par leur nature, aboutissent à diverses solutionset perspectives.

Ressources

Leave a Reply

avatar
Photo and Image Files
 
 
 
Audio and Video Files
 
 
 
Other File Types
 
 
 
  S’abonner  
Me notifier des