Entrevues élogieuses

Découvrir et s’appuyer sur les causes à l’origine du succès

Panorama

La méthode de l’analyse positive s’attache à mettre en lumière des réussites cachées à travers l’échange d’expériences. En fin de compte, la communication narrative aide les participants à découvrir de nouvelles perspectives et dévoile les origines du succès, en proposant un nouveau point de départ, pour de nouvelles expériences positives du changement.

Quand l'utiliser

  • Rendre compte et transmettre des connaissances tacites au sujet d’expériences de terrain réalisées avec succès. Structurer des sessions d’apprentissage et des activités de groupe.
  • Susciter des attitudes positives en les anticipant.
  • Encourager l’apprentissage par les pairs, le respect mutuel, et le développement communautaire.
  • Permettre aux participants de se pencher sur des défis complexes ou qui peuvent prêter à confusion.
  • Créer une atmosphère de communication passionnante au sein du groupe (parvenir à mettre de l’ordre dans une situation chaotique).
  • Répéter les entretiens rapidement pour engendrer des résultats positifs sur les innovations locales.
  • Examiner les formations précédentes et mettre en évidence les aspects qui ont eu une influence positive sur les évolutions professionnelle ou celles de l’apprentissage.

Comment l'appliquer

Commencement:
  • Demander aux participants de “Raconter un défi sur lequel vous avez travaillé en groupe et parler de la satisfaction relative à sa réalisation. Comment cela s’est-il passé et qu’est-ce qui a rendu ce succès possible?”
  • Raconter une histoire anecdotique qui puisse améliorer la compréhension du groupe, en illustrant comment un changement d’attitude a pu faire changer des valeurs ou réorienter l’allocation des ressources (ou les deux).
Disposition:

Un nombre illimité de groupes, répartis autour de petites tables. Les entretiens sont réalisés en binômes, et ensuite restitués avec des groupes de quatre ou de huit personnes. Tous les participants ont l’occasion de participer aux discussions.

Matériels:

Des feuilles de papier, pour noter les histoires racontées, ainsi que les atouts/conditions de leur réalisation.

Temps/mesures
  • 20 minutes: Procéder à tour de rôle à des entretiens axés sur deux points: l’histoire d’un succès et les éléments qui ont rendu ce succès possible (10 minutes pour chaque point).
  • 15 minutes: En groupes de 4 ou de 8 personnes, rechercher les modèles ou les atouts/conditions qui ont permis d’appuyer la réalisation du succès.
  • 15 minutes: Identifier des idées et des modèles à présenter à l’ensemble du groupe.
  • 10 minutes: Poser la question suivante: “Comment est-il possible d’investir dans les atouts/conditions qui favorisent le succès? Utiliser la méthodologie du 1-2-4-Tous, pour discuter de cette question.

Comment l'adapter

  • Inscrire au tableau les titres des histoires et les conditions/atouts de leur réalisation.
  • Écrire et mettre en évidence certaines des histoires les plus stimulantes.
  • Relever les moments où les anecdotes qui correspondent à la vision attendue et se transforment en succès.
  • Poursuivre avec la méthodologie des spécifications minimales, en étudiant les choses à FAIRE et à NE PAS FAIRE, afin de mettre en lumière votre stratégie de succès.

Étude de cas

Activité:

Formation sur l’élaboration d’un projet

Coordonnées:

G.Mercier@itcilo.org Développement durable et gouvernance (SDG)

Description:

Au début de la formation, les participants ont mentionné des exemples de projets qu’ils ont réussi à mettre en œuvre facilement et avec succès. Les expériences positives ont fait l’objet d’une discussion de groupe. L’objectif principal de la discussion a consisté à identifier les conditions nécessaires à la conception de projets réalisables. Les participants ont découvert que les projets étaient plus faciles à mettre en œuvre lorsqu’ils faisaient partie d’une initiative en provenance des bénéficiaires que lorsqu’ils étaient imposés, par exemple, par une organisation internationale.

Trucs et astuces

  • Éliminer les thématiques négatives et embarrassantes, en formulant une question qui peut permettre un changement de point de vue, même en attirant l’attention sur les histoires les plus simples et en leur donnant plus de crédit: “Quels-sont les facteurs qui ont permis le succès, aussi modeste soit-il?”
  • Inviter les participants à réaliser d’autres entretiens en binômes, avant de procéder à la phase de structuration des contenus.
  • Encourager constamment les participants à clarifier les anecdotes racontées, afin que leur structure soit claire pour l’ensemble du groupe.

Ressources

Pour en savoir davantage sur les praticiens de la méthodologie de l’analyse positive, consultez le lien http://appreciativeinquiry.case.edu/

Leave a Reply

avatar
Photo and Image Files
 
 
 
Audio and Video Files
 
 
 
Other File Types
 
 
 
  S’abonner  
Me notifier des