Carte de réseaux sociaux

Tracer la carte des liens informels et décider de la manière de renforcer le réseau pour atteindre un but

Panorama

La méthode de la consolidation du réseau social permet aux participants d’améliorer la connaissance de leurs propres réseaux professionnels et de renforcer les relations entre les membres d’un groupe de projet ou d’une organisation. L’outil se concentre sur la recherche et l’attraction des ressources qui disposent d’un savoir-faire approprié. Un bénéfice supplémentaire de cette méthodologie est qu’elle encourage chaque membre du groupe à développer une stratégie pour élargir son réseau et réaliser ses objectifs.

Quand l'utiliser

  • Tirer profit des relations informelles qui influencent indirectement mais profondément les comportements.
  • Diffuser la connaissance et l’innovation à tous les niveaux.
  • Aider les participants à visualiser leurs réseaux de relations.
  • Aider les participants à s’organiser par eux-mêmes et à supporter les échecs.
  • Percevoir les changements positifs plutôt que les points négatifs.
  • Opérer sans avoir recours à de gros budgets ou à une longue phase de planification.
  • Développer et renforcer son réseau professionnel.

Comment l'appliquer

Commencement:
  • Définir l’objectif de l’activité, comme par exemple, un projet ou un objectif partagé. Les participants sont invités à identifier les personnes avec lesquelles ils travaillent actuellement, et celles qu’ils souhaiteraient prochainement intégrer à leur réseau (par exemple, les personnes avec une influence ou une expertise qui leur serait nécessaire afin d’atteindre leur objectif).
  • Les participants sont invités à “tisser” des liens afin de faire progresser leurs objectifs.
Matériels:

Un grand mur dégagé recouvert de papier mural ou de grands feuillets mobiles, des post-it, des feutres marqueurs d’au moins huit couleurs différentes.

Temps/mesures
  • 5 minutes: Les participants créent une légende des principaux groupes qui travaillent dans un département ou sur un projet, et choisissent un post-it coloré ou un symbole pour chacun de ces groupes.
  • 5 minutes: Les participants ajoutent un post-it pour chaque membre du groupe principal en indiquant clairement son nom et son prénom, et en les regroupant au centre du tableau.
  • 10 minutes: Poser les questions suivantes: “Parmi vos connaissances, quelles sont les personnes actives dans ce domaine de travail? Pouvez-vous préparer des post-it avec leurs noms et prénoms en les disposant selon leur degré de séparation avec les autres membres du groupe?”
  • 10 minutes: Poser la question suivante: “Quelles-sont les autres personnes que vous souhaiteriez inclure?”
  • Les participants réfléchissent aux autres personnes qu’ils souhaiteraient inclure, et élaborent une carte, à l’image d’un réseau avec une structure centrale et une structure périphérique (en reproduisant le degré de participation réelle et souhaitée). Au fur et à mesure que l’exercice avance, il peut être nécessaire d’ajouter de nouvelles couleurs et de nouvelles catégories à la légende.
  • 15 minutes: Faire un pas en arrière et demander: “Quelles sont les personnes qui se connaissent? Qui dispose d’une influence et d’une expertise? Qui peut interrompre les progrès? Qui peut améliorer les progrès?”
  • Illustrer les réponses en dessinant des lignes représentant la mise en relation.
  • 10 minutes: Formuler des stratégies afin d’inviter, d’attirer et de créer des liens professionnels avec de nouveaux collaborateurs; contourner les obstacles et stimuler le progrès.

Comment l'adapter

  • Encourager les participants à faire fréquemment référence à leurs cartes, et à les mettre à jour en indiquant les personnes impliquées et destinées à être impliquées, afin de développer le réseau.
  • Utiliser des logiciels informatiques pour cartographier le réseau, et apporter plus de détails et de données quantifiables.
  • Associer ces sessions de consolidation à d’autres actions de suivi réalisées par les membres des équipes, avec des méthodologies comme: les solutions aux 15%, dessiner des storyboards, et le 1-2-4-Tous.

Trucs et astuces

  • Se concentrer sur le développement des capacités du noyau principal, afin qu’il soit en mesure de réaliser ses missions, mais aussi sur les présences périphériques, afin que leur diversité puisse apporter de nouvelles idées et la croissance.
  • Ne pas hésiter à voir les choses en GRAND, au moment de l’étude des personnes à insérer dans le futur.
  • La légende ne doit pas comporter plus de 10 fonctions ou groupes distincts.
  • Nommer les personnes par leurs noms et prénoms, dans la mesure du possible.
  • Lorsque vous créer des liens et mettez les personnes en relation, raisonner à une petite échelle (par exemple en binômes, en petits groupes d’intérêts).
  • Conclure les sessions de consolidation en spécifiant les actions de suivi réalisées par chaque membre d’un groupe.

Leave a Reply

avatar
Photo and Image Files
 
 
 
Audio and Video Files
 
 
 
Other File Types
 
 
 
  S’abonner  
Me notifier des