Aides heuristiques

Mettre en pratique une approche progressive pour aider les autres, recevoir et demander de l’aide

Panorama

La méthode heuristique permet de signaler les éléments importants qui doivent être pris en compte lorsque l’on est confronté à une nouvelle situation. Elle est constituée d’outils qui permettent simultanément de développer des idées plus approfondies et d’aider à apporter des réponses en élaborant des décisions avec rapidité. Cette méthode est fondée sur des échanges courts, qui permettent de révéler l’efficacité de la recherche des faits.

Quand l'utiliser

  • Éviter de tomber dans les pièges qui se présentent au moment d’apporter et de solliciter une aide.
  • Faire évoluer les modèles relatifs à une aide non désirée, notamment en ce qui concerne: des solutions prématurées ou des conseils non désirés; des tensions créées pour imposer le recours à des conseils; une évolution trop rapide vers les étapes successives; la difficulté à se contenir afin de ne pas aider plus que nécessaire.
  • Faire évoluer les modèles relatifs à une aide non désirée notamment en ce qui concerne: le manque de confiance, un manque d’échange au sujet des problèmes réels; l’acceptation d’une aide désintéressée; la recherche d’approbation; l’absence d’aide; la sensation de ne pas être suffisamment aidé.
  • Améliorer la coordination interprofessionnelle, indépendamment du statut du groupe.
  • Trouver de nouvelles solutions lorsque les membres de l’équipe s’entraident et que la frustration prend le dessus.

Comment l'appliquer

Commencement:
  • Considérer toutes les interactions humaines comme des offres qui peuvent être acceptées ou refusées (par exemple, les spécialistes de l’improvisation, formés pour accepter toutes les offres qui leur sont présentées).
  • Agir, réfléchir ou observer quatre modèles d’interaction.
  • Réfléchir sur son propre modèle, mais aussi sur la manière de demander, d’offrir et de recevoir de l’aide.
Disposition:
  • Les participants restent debout, face-à-face, et chaque personne se voit attribuer l’un des trois rôles déterminés (il peut être intéressant de changer de rôle au fur et à mesure que l’activité progresse). Répartir les participants en groupes de trois: un binôme qui interagit (un client et un tuteur) ainsi qu’un observateur. Il peut être intéressant de changer les attributions au fur et à mesure que l’activité progresse.
Temps/mesures
  • Quatre sessions d’interactions improvisées, d’une durée de une à deux minutes, et une session de compte-rendu de 5 minutes.
  • Un client raconte un défi pour lequel il est passionné. Alors que l’observateur regarde attentivement, le tuteur réagit en suivant les modèles suivants.
  1. Présence calme: Le tuteur accepte toutes les offres et écoute avec compassion.
  2. Découverte guidée: Le tuteur accepte toutes les offres, il a un rôle de guide et d’enquêteur, à la recherche de découvertes mutuelles.
  3. Goût pour la provocation: Le tuteur intervient avec des conseils, en acceptant ou si nécessaire, en refusant les offres.
  4. Action en toute connaissance de causes: Le tuteur et le client acceptent toutes les offres, et travaillent très intelligemment. Ils doivent remarquer le nombre de nouvelles possibilités amplifiées par cette approche mentale.
  • Procéder avec un compte-rendu axé sur l’utilité des quatre modèles d’aide.

Comment l'adapter

  • Chaque personne peut être invitée à créer son propre profil. Ainsi, les participants identifient par eux-mêmes les modèles défaillants et ceux qui offrent des opportunités de croissance.
  • Commencer avec les modèles les plus amusants: tout d’abord en restant neutre (aucune réponse), puis en bloquant, en ignorant et en interrompant les discussions.
  • Utiliser cette activité lorsque la méthode du Ce que j’attends de vous (WINFY) ne parvient pas à atteindre tout son potentiel, lorsque des questions ou des modèles d’aide non désirés ont été abordés.

Trucs et astuces

  • Encourager les participants à changer de rôle à chaque session.
  • Se concentrer sur les clients qui découvrent leurs propres solutions (le groupe fait ses découvertes par lui-même).
  • Tenir compte des différences, de la configuration, du langage corporel, des attitudes, des signaux subtils.
  • La première session peut être utilisée pour préparer un travail plus approfondi sur un modèle particulier (c’est-à-dire, la présence calme, la découverte guidée, le goût de la provocation, et l’action en toute connaissance de causes).

Leave a Reply

avatar
Photo and Image Files
 
 
 
Audio and Video Files
 
 
 
Other File Types
 
 
 
  S’abonner  
Me notifier des